À MA MÈRE

Te remercierai-je jamais assez

De m'avoir mis au monde

Et de m'avoir donné Tant d'arbres à aimer,

Tant d'oiseaux à cueillir,

Tant d'étoiles à effeuiller,

Tant de mots à faire chanter,

Tant de coeurs à comprendre,

Tant de jeunes filles à entendre,

Tant de mains d'hommes à serrer

Et une âme de petit enfant

Qui ne demande à l'existence

Qu'un peu de brise pour son cerf-volant.
 A quoi jouais-tu, ma mère,

Lorsque tu avais sept ans ?

Quelle ronde chantais-tu, ma mère,

Quand revenait le mois d'avril ?

Car tu as été une enfant,

Tu as bondi à travers champs,

Tu avais des sabots à fleurs

Et un tablier de couleur,

Tu aimais voler les groseilles

Et importuner les abeilles

Et tu fuyais souvent l'école

Pour flâner le long du ruisseau.

On me l'a dit encor tantôt...

Et malgré tout ce qu'on m'a dit,

Je te vois mal en ce temps-là.

Je m'imagine chaque fois,

Tant je t'ai connue grave et bonne,

Que tu n'as pas été enfant

Et que Dieu te créa maman

Du premier geste de la main

Comme il créa l'épi de blé

Et l'humble étoile du berger.


Maurice CARÊME

Fondation Maurice Carême.

 

Bonne Fête à toutes les Mamans. Particulièrement à la mienne.

MEMO0035

Bonne Fête Maman : Newsletter N°2.

MEMO0031

Pour lui offrir un petit cadeau fait main et dans les temps, je n'ai brodé que la petite fille.

Montage en broche sur jeffytex, arrière en lainage bleu pétrole. 

 Fleur au crochet, petites perles, ruban froufrouté, jolis boutons.

Trois petites clefs pour 3 enfants.

Brodé sur de la toile Zweigart 14 en 1 fil sur deux, fils Atalie.

MEMO0032

Créations Gribouille à Petits Points.

Merci à vous qui passez me voir.

Geneviève.